Technologie: l’avenir des jeux vidéo

Une bonne partie des internautes qui surfent le net chaque jour sont des vidéo-ludiques. En effet, les jeux vidéo représentent pour les Gamers une escapade du monde réel et un espace d’amusement. Certains le font comme passe-temps, d’autres en sont accro au moment où une autre catégorie se chargent de le développer et d’en créer une nouvelle tendance… C’est un domaine avec ses propres amateurs, ses propres règles et ses propres innovations. Or, il ne date pas d’hier. Ça a commencé tout petit, des bornes d’arcades aux consoles faisant tourner des jeux simplistes. Ensuite, la Playstation cartonne comme dernier cri et joue la star des jeux vidéo pour environ deux décennies introduisant la 3D. Aujourd’hui, ça s’étend même sur ordinateurs et smartphones occupant une bonne proportion du marché des technologies allant jusqu’à la vidéo poker.

Un peu d’historique

Début des années 1950: Conception de jeux simplistes et de simulations vidéo par des étudiants en informatique pour des raisons académiques ou pour s’amuser.

Dans les années 1960: Étudiants et Professeurs jouent aux jeux (Comme Tic-Tac-Toe) sur les premières générations d’ordinateurs. Les mouvements virtuels étaient faits à l’outil de cartes perforées.

Dans les années 1970 et début 1980: Les jeux vidéo se répandent et connaissent une certaine popularité à travers les bornes d’arcades et les consoles.

Dans les années 1980: Les jeux vidéo deviennent une forme courante d’amusement à travers le monde et une partie prenante de la culture moderne d’autrefois.

En 1987: Une quatrième génération de consoles a vu le jour.

Dans les années 1990: Les bornes d’arcades connaissent une baisse et les jeux vidéo 3D prennent la relève. Ils pénètrent les maisons avec la possibilité de les jouer chez soi à travers les télévisions.

Les années 2000: Une sixième génération de consoles voit le jour. De plus, l’immersion des jeux vidéos dans les téléphones prend place petit à petit. Vers 2013, les Video Games se jouent en grande partie en ligne.

Projection sur l’avenir

L’un des métiers qui se développent en force est le développement des jeux vidéo. L’industrie éponyme est vaste et imprévisible dans le sens où elle évolue dans plusieurs directions à la fois. Elle s’étend au delà des frontières qu’on peut imaginer et les innovations les plus réussies jusque là sont apparus tout d’un coup. Qui a vu le Pokemon Go venir?

Or, deux types de technologie informatique s’affichent en vedette: La réalité virtuelle ( réalité simulée par ordinateur) et la réalité augmentée. La première technologie consiste à simuler la présence physique d’un joueur qui interagie avec ses semblables dans un monde artificiel conçu par des logiciels. Ceci inclue la reproduction des quatre sens (La vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat). La deuxième technologie est tout l’inverse. Elle consiste à ramener des éléments artificiels au monde réel.

La VR (Réalité Virtuelle) est l’une des technologies les plus dominantes du domaine. Avec la multitude d’outils et de technologies qui apparaissent chaque jour, il est quasi impossible de prédire ce que nous cache le monde des video games encore. Cet art cannait l’intersection de plusieurs techniques et sciences, allant de l’intelligence artificielle jusqu’aux codes du cinéma. Ajoutons à tout cela la tendance des jeux vidéo indépendants (indie Games). Il s’agit des jeux créés sans soutien ni aide financière d’un éditeur de jeux video. Ce concept cannait une évolution exponentielle grâce à la nouvelle méthode de distribution en ligne qui ne nécessite pas de support physique.

Comme tout autre chose, le jeu vidéo est condamné lui aussi à évoluer au fil du temps. Les développeurs du domaine sont constamment en exercice cherchant à incarner le plus possible l’immersion parfaite du Gamer dans le jeu à travers une conception 3D réaliste et des graphiques de très haute qualité. Le jeu vidéo est en lui-même un art continûment en évolution mettant en évidence l’emploi de nos réactions dans le monde où l’on vit dans un univers complètement fictionnel et la transition entre les deux mondes.

 

0 Comments Join the Conversation →


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *