Accueil
Un ordinateur biologique capable de déchiffrer des images dans l'ADN PDF Imprimer Adresse email


Les scientifiques de l'Institut « The Scripps research » et de l'institut technologique Technion-Israël ont développé un ordinateur biologique fait entièrement à partir de molécules biologiques.


Les scientifiques de l'Institut « The Scripps research » et de l'institut technologique Technion-Israël ont développé un ordinateur biologique fait entièrement à partir de molécules biologiques qui est en mesure de décrypter des images emmagasinées dans de l'ADN.

Les travaux de l'équipe s'inspirent de la machine de Turing. Dans cette machine, à la base de l'informatique moderne, les données et les instructions étaient inscrites sur un long ruban de papier qui entrait dans la machine. Le programme les recevait et pouvait décider, selon les règles qu'on lui avait indiquées, quelle opération était requise pour chaque information.


Les scientifiques de la Scripps ont fait la même chose, mais avec des molécules biologiques. À l'intérieur d'un grand tube, ils ont mélangé une mixture chimique qui est en mesure de recréer de façon constante des opérations sur une hélice d'ADN. L'ADN encodé entre donc dans le tube et l'ADN décodé en ressort. L'ordinateur de l'équipe a été en mesure de prendre une image encodée dans l'ADN et d'en faire une version décodée, fluorescente.


Un ordinateur biologique capable de déchiffrer des images dans l'ADN


Pour le moment, les applications ne sont pas claires. Il n'est pas possible de gérer les données d'une façon linéaire comme le ferait un ordinateur électronique. En fait, les ordinateurs moléculaires sont une masse de réactions chimiques qui se passent en parallèle. Aussi, il n'est toujours pas possible de créer un ordinateur avec plusieurs programmes : un ordinateur moléculaire ne réalise qu'une tâche précise.


Mais il y a de l'avenir dans cette technologie. Selon le professeur Ehud Keinan, dans un futur pas si lointain, ce genre d'ordinateur pourrait interagir directement avec n'importe quel système biologique sans avoir besoin d'une interface, puisque l'information entrante consiste en des molécules biologiques qui interagissent le long d'une cascade d'événements chimiques programmables.

On imagine bien les applications que cela pourrait avoir dans le monde médical.


Sources: Charles Prémont, BRANCHEZ-VOUS.com,  9 février 2012

Mis à jour le Vendredi, 10 Février 2012 13:19
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Visiteurs en ligne

Nous avons 28 invités en ligne

Remerciements

Ce projet a été rendu possible grâce à la contribution financière des programmes Francommunautés virtuelles d'Industrie Canada et Culture canadienne en ligne de Patrimoine canadien.


Logo